Pouvoir d’agir et maîtrise des usages professionnels

Télécharger un exemplaire en pdf

Ma dernière parution

Son titre : Pouvoir d’agir et maîtrise des usages professionnels. Le tutorat par les pairs en formation de directeurs des soins.

C’est un chapitre tiré d’un ouvrage dirigé par Cathia Papi, publié en avril 2013 chez L’Harmattan : Le tutorat de pairs dans l’enseignement supérieur. Enjeux institutionnels, technopédagogiques, psychosociaux et communicationnels.

Présentation de l’ouvrage et résumé du 9ème chapitre

Le tutorat entre pairs, examiné dans cet article, relève du dispositif de formation des directeurs des soins. L’article montre en quoi la professionnalisation des directeurs des soins est centrée sur l’analyse de situations singulières lors des entretiens de tutorat. Le positionnement professionnel s’apprécie à travers un nombre croissant de jugements pragmatiques émis par le professionnel en formation. Les jugements sont dits pragmatiques lorsqu’ils visent à convaincre de la nécessité d’entreprendre une action (Pastré, 2011a).

Nous nous appuierons sur la transcription des trois entretiens de positionnement prévus lors de l’année de formation entre un tuteur et un étudiant directeur des soins à l’École des hautes études en santé publique (EHESP). Nous constaterons en analysant la structure des discours du tuteur et de l’étudiant que le tuteur intervient de moins en moins sur un plan normatif ou méthodologique pour se contenter d’accompagner celui qu’il perçoit de plus en plus comme son collègue. Dans l’interaction, l’étudiant maintient un niveau élevé de réflexivité et émet de plus en plus de jugements pragmatiques. Son auto-efficacité se construit et s’exprime plus fortement. Comme les résultats de notre recherche le montrent, nous accédons ici à une analyse fine du processus de professionnalisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *